Revenir à l'accueil

La grippe saisonnière

La bronchiolite
La gastro-entérite

Partage

Chaque année, en France métropolitaine, l’épidémie de grippe touche 2 à 6 millions de personnes, généralement entre les mois de décembre et mars. Les personnes âgées de 65 ans et plus sont les plus à risque de complications et décès liés à la grippe.

La grippe est le seul virus respiratoire de l’hiver pour lequel un vaccin existe et est recommandé pour certaines personnes.

Qu'est-ce que la grippe ?

La grippe est une maladie respiratoire très contagieuse. Elle est due à un virus qui appartient à la famille des virus « Influenzae », il en existe trois types. Chaque année, le virus qui circule dans la population peut être différent, c’est pourquoi il faut refaire le vaccin contre la grippe tous les ans.

Habituellement, la grippe apparaît brutalement sous la forme d’une forte fièvre, de courbatures, de maux de tête, de fatigue intense, d’un malaise général et de symptômes respiratoires : toux sèche, nez qui coule.

La maladie dure environ une semaine, mais la fatigue peut durer plusieurs semaines. Une toux sèche peut persister durant deux semaines.

La grippe est souvent considérée comme une maladie peu dangereuse, ce qui est le plus souvent le cas lorsqu’elle touche des patients jeunes en parfaite santé. Mais la grippe peut être grave, voire mortelle, en particulier chez les personnes fragiles, comme les personnes âgées, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes souffrant d’obésité ou encore les nourrissons.

Comment le virus se transmet-il ?

Le virus de la grippe se trouve dans la salive. Lorsque les personnes parlent, toussent ou éternuent, des gouttelettes de salive porteuses du virus sont projetées et des millions de virus de la grippe se retrouvent alors dans l’air. D’autres personnes vont respirer cet air qui contient les virus, elles vont donc être contaminées à leur tour et devenir contagieuses. Le virus peut également être transmis par contact rapproché avec une personne malade (par les mains par exemple) ou par contact avec des objets touchés et contaminés par une personne malade.

Le virus de la grippe survit :

  • cinq minutes sur la peau,
  • huit à douze heures sur les mouchoirs, vêtements, papiers, etc.,
  • plusieurs jours sur des surfaces inertes (poignées de porte, plans de travail, etc.).

Le délai entre la contamination et l’apparition des symptômes est le plus souvent de 24 h à 48 h. La personne est contagieuse surtout en début de maladie.

Que faire ?

En cas de grippe chez un adulte ou un enfant en bonne santé :

  • si possible, rester chez soi et se reposer,
  • penser à boire régulièrement,
  • porter des vêtements légers et ne pas surchauffer les pièces de la maison,
  • si nécessaire, pour lutter contre la fièvre et les douleurs musculaires/articulaires, prendre du paracétamol avec un dosage adapté à l’âge et au poids de la personne malade.

En cas de signes de grippe chez un bébé, une femme enceinte, une personne âgée, une personne ayant une maladie chronique, et/ou en cas de très forte fièvre ou de symptômes inhabituels et/ou si l’état de la personne malade ne s’améliore pas ou s’aggrave : consulter un médecin rapidement.

Pour en savoir plus sur ce qu’il faut faire en cas de grippe, rendez-vous sur les recommandations de l’Assurance maladie.

Comment se protéger ?

La vaccination

La vaccination contre la grippe des populations les plus fragiles est le moyen le plus efficace de les protéger. Ces personnes fragiles sont : les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes souffrant d’obésité et les personnes séjournant dans certains établissements de santé.

En plus de se protéger soi, la vaccination contre la grippe permet aussi de protéger les autres.

  • La vaccination contre la grippe de la femme enceinte est très importante car le vaccin se transmet au bébé pendant la grossesse. Ainsi, après la naissance, le nourrisson, trop petit pour être vacciné, sera protégé les premiers mois de sa vie.
  • La vaccination contre la grippe de l’entourage (parents, fratrie, grands-parents, etc.) permet aussi de mieux protéger les personnes fragiles, même si celles-ci sont vaccinées, ou trop jeunes pour l’être (moins de 6 mois).

Même si le vaccin ne permet pas toujours d’éviter la maladie, il réduit le risque de complications graves et de décès. Ainsi chaque année, grâce à la vaccination, environ 2 000 décès seraient évités chez les personnes âgées lors des épidémies de grippe.

Comme les types de virus grippaux peuvent changer tous les ans et que la durée de protection du vaccin diminue après quelques mois, il est recommandé de faire le vaccin tous les ans.

Pour en savoir plus sur la vaccination contre la grippe, rendez-vous sur la page Grippe de vaccination-info-service.

Accéder au site

Des gestes simples

pour éviter la transmission

En complément de la vaccination, 4 gestes simples permettent de se protéger contre les virus de l’hiver.

Pour en savoir plus